Fan Club Français de Friends

 

1994-2014
Friends a 20 ans !

Nouvelle rencontre
samedi 20 septembre 2014
à Montparnasse, Paris

Tous les détails...

   
 
Scripts VF saison 8

Scripts saison 8 V.F.
801 802 803 804
805 806 807 808
809 810 811 812
813 814 815 816
817 818 819 820
821 822 823 824
803 uncut
Liste épisodes

 
 
    fanfr.com > scripts > saison8vf

    Script Saison 8 Episode 19

Générique

Titre US : The One With Joey's Interview
Titre FR : Celui qui se faisait interviewer

Écrit par Doty Abrams
Réalisé par Gary Halvorson
Transcrit par Eric Aasen
Traduit par Guillaume Martin

Fiche détaillée et photos - Titres Saison 8 - Résumé de l'épisode - Script en anglais

Script V.F.

[Scène : Chez Monica et Chandler, tout le monde est là, exceptée Phoebe ; Rachel entre, elle porte un magasine.]

Rachel: Salut !

Ross: Salut !

Monica: Salut !

Rachel: J’étais chez moi en train de faire les mots croisés du Télé Z, et devinez qui est la définition pour un mot en quatre lettres. (Elle donne le magasine à Joey.)

Joey: (lit) Quatre lettres, Star de Days of our lives  blanc Tribbiani. C’est moi ! ! Je suis le blanc ! !

Monica: C’est génial ! ! Nous connaissons le quatre lettres ! Je touche le quatre lettres ! (Elle met sa main sur son épaule.) 

Joey: Hé oui baby.

Monica: Et quatre lettres sait que je suis mariée, qu’est-ce qu’il est en train de faire ?

Rachel: Est-ce qu’ils t’ont appelé pour te dire que ton nom serait là-dedans ?

Joey: Non. Ils m’aiment beaucoup et voudraient faire un reportage sur moi, mais j’ai refusé.

Ross: Pourquoi as-tu refusé ?

Joey: Vous vous rappelez ce qui s’est passé la dernière fois que j’ai fait une interview avec eux ? J’ai dit que j’écrivais une grande partie de mon texte,  alors les scénaristes sont devenus fous et ils ont fait tomber mon personnage dans la cage d’ascenseur. Qui sait ce que je pourrais dire cette fois-ci ?

Chandler : Si seulement il y avait quelque chose dans ta tête pour contrôler ce que tu dis. (Joey approuve de la tête.)

Rachel: Oh allez, Joey ! Tu garderas complètement le contrôle cette fois. Et la publicité serait vraiment bonne pour ta carrière ! Et tu le mérites. Et si tu fais cette interview, tu pourrais parler de, euh je ne sais pas, par exemple ta meilleure  amie Rachel Green ?

Chandler: Est-ce que cette meilleure amie s’épelle P-E-R-D-A-N-T-E ?

Rachel: Bon, ne l’écoute pas. S’il te plaît ?

Joey: Bien ! D’accord. Je la ferais. Mais vous devez être à côté de moi pour m’arrêter si jamais je commençais à dire quelque chose de stupide.

Ross: Juste pour cette fois, où alors tout le temps, parce que nous avons des boulots nous aussi, tu sais.

Rachel: Arrêtez ! Nous serons là pour toi tout le temps ! Souviens-toi juste de ta bonne amie Rachel Green. (Excitée) Ha-ha ! Je vais être dans Télé Z ! Et pas seulement dans leurs mots croisés stupides. (Regarde Joey) Vraiment, fière de toi.

Joey: Ouais.

Opening Credits

[Scène : Central Perk, Joey est présent pour son interview, Ils sont tous présents sauf Phoebe ; ils se cachent sur le canapé.]

La journaliste : J’apprécie vraiment que vous preniez le temps de me recevoir.

Joey: Je suis sincèrement heureux de le faire.

[Vue sur la bande, ils sont affalés dans le canapé et font des mouvements comme pour détendre leurs vertèbres pour pouvoir regarder l’interview.]

Monica: (A Chandler) Tu crois qu’on se fait remarquer ?

Chandler: Non, nous ne sommes que quatre personnes avec des problèmes de vertèbres. Mais tu parles trop fort.

[Retour à l’interview.]

La journaliste : Je trouve ça génial que nous nous rencontrions ici. La plupart des gens lorsqu’ils apprennent que le magasine couvre les frais veulent aller dans des grands restaurants.

Joey: (rit) En fait, je ne savais pas que le magasine couvrait les frais. Mais ça n’aurait rien changé, je fais cela pour les fans, pas pour avoir de la nourriture gratuite.

Gunther: Puis-je vous servir quelque chose ?

La journaliste : Euh, je prendrais un café.

Joey: Et moi tous les muffins.

[Retour sur la bande.]

Phoebe: (entre) Salut !

Ross: Chut ! On ne parle pas !

Phoebe: Oh enfin ! (Elle s’assoit, soulagée.)

[Retour sur l’interview.]

La journaliste : Donc, d’après votre biographie, vous avez fait pas mal de boulots avant Days of our lives ? Y a-t-il quelque chose dont vous soyez particulièrement fier ?

[Début d’une série de Flash-back ; le premier est tiré de l’épisode 106 : Celui qui est verni, Joey joue dans une pièce appelée Freud !.]

Joey: (pratique une petite danse en chanson)

Tout ze que vous vouléé, z’est une sonnette,

Ze que vous désirez, z’est ein schwang,

Un truc que vous pouvez faire tinter

Ou jouer avec, ou zimplement laisser comme za.

[Le suivant est tiré du 304 : Celui qui ne supportait pas les poupées, Joey est sur la chaîne du Télé Achat.]

Le présentateur : Est-ce que cela vous est déjà arrivé ? Vous allez au frigo pour prendre un bon verre de lait, (Joey est en arrière plan, il lutte pour ouvrir une brique de lait) et ces boîtes sont extrêmement difficiles à ouvrir.

Joey: Vous l’avez dit Mike. (Il parvient enfin à l’ouvrir et renverse du lait sur la table.) Oh ! Il doit y avoir un autre moyen !

Mike: Et voici Kevin. C’est la première fois qu’il utilise ce produit, il ne l’a jamais utilisé auparavant, vous allez voir comme il est simple d’utilisation. (A Kevin) Allez-y. (« Kevin » utilise ledit produit, c’est un embout que l’on plante dans la brique de carton et que sert de bec verseur.) Cela fonctionne avec n’importe quelle boîte de lait.

Joey: (termine d’installer le Bec verseur 2000) Waou, c’est facile. (Il se verse un verre de lait) Maintenant je peux boire du lait tous les jours.

(La foule approuve.)

[Le suivant est tiré du 322 : Celui qui s’énervait, c’est la fin de la pièce de Joey.]

Lauren: Alors c’est terminé Victor ?

Joey: Oui, je pense que c’est terminé. Et donc... je vais monter dans cette navette spatiale, (De la fumée apparaît et une échelle descend avec des flashs lumineux) et aller sur Blargon 7  pour rechercher des énergies nouvelles. Mais quand je reviendrais dans 200 ans, tu seras partie depuis longtemps. Et moi je n’aurais pas vieilli. (Il monte à l’échelle.) Alors dit à ta petite-petite-petite fille de m’attendre, parce que Adrienne... ma chérie... je veux la rencontrer.

(L’échelle se rétracte, emmenant Joey pour son voyage vers Blargon 7.)

[Le suivant est tiré du 204 : Celui qui avait viré de bord, tout le monde y compris Julie regarde le film porno de Joey.] 

Joey: Chut. Me voilà. Je viens pour réparer le photocopieur, mais je ne peux pas m’en approcher, alors je pense qu’est-ce que je fais, qu’est-ce que je fais... donc je les mate en train de faire l’amour. Et je dis, attendez, voilà ma réplique, (Joey à la télé ) Vous savez que c’est mauvais pour le bac à papier.

Chandler: Bon boulot mon pote.

Joey: Merci. Attendez, on me voit encore. Attendez, le cul du mec me cache. Me voilà, me voilà, me voilà, me voilà, me voilà...

[Retour à l’interview.]

Joey: Il y a tellement de choses, que c’est difficile d’en choisir une en particulier.

[Retour sur le groupe.]

Phoebe: Je vais chercher du café, quelqu’un veut quelque chose ?

Rachel: Oh oui, je prendrais bien un muffin et une tasse de thé.

Ross: Euh, un café au lait.

Chandler: Pour moi un bagel avec seulement...

Phoebe: (l’interrompt) Je voulais juste être polie !

[Retour à l’interview.]

La journaliste : Bon parlons un peu de vous hors du travail. Que faites-vous de votre temps libre ?

[Débute une nouvelle série de Flash-back sur les loisirs de Joey. Le premier est tiré du 703 : Celui qui s’était mal assis, Rachel enseigne à Joey comment diriger son navire le M. Bowmont.]

Joey: (buvant une bière) Regarde ce naze ! Parce qu’il a un plus gros bateau, il croit qu’il peut avoir toute la baie. (Hurlant) Dégage de là trou du cul ! (A Rachel) Et qui appelle son bateau garde-côtes ?

Rachel: Ce sont les garde-côtes.

Joey: Qu’est-ce qu’ils font là ? La côte est par-là. (Il montre la côte.)

[Le suivant es tiré du 603 : Celui qui était de mauvaise fois, Joey épate Monica et Phoebe en retenant sa respiration.]

Chandler: (entre) Salut !

Phoebe: Salut ! Regarde ça ! C’est incroyable ! Joey retient sa respiration depuis presque 4 minutes !

(On voit Joey qui a les joues gonflées, Chandler s’approche nonchalamment et pince le nez de Joey. En une seconde Joey se débat parce qu’il doit alors vraiment retenir sa respiration.)

Joey: (A Chandler) Mec ! Qu’est-ce que—Tu essayes de me tuer ? !

[Le suivant est tiré du 507 : Celui qui emménage.]

[Scène : Chez Chandler, Joey et Ross, Chandler entre et lorsqu’il referme la porte, Joey surgit de derrière les cartons qui forment le fort, mais cette fois il porte un chapeau de cow-boy.]

Chandler: Bien, je vois que ta journée fut productive Joey. Tu ne crois pas que le chapeau, ça fait un peu trop ?

Ross: (Surgit lui aussi du fort, il porte un chapeau indien.) Viens, c’est marrant !

Chandler: D’accord ! (Il les rejoint dans le fort et enfile un chapeau de femme.) C’est un chapeau de femme ?

Joey: Arrête donc de bavasser et prépare plutôt du thé !

(Chandler s’exécute.)

[Le suivant est tiré du 417 : Celui qui avait la chaîne porno, Chandler et Joey se lamentent que toutes les jolies femmes qu’ils croisent ne veulent pas coucher avec eux sur l’instant comme dans les films pornos.]

Chandler: Tu sais, nous devrions arrêter de regarder le porno.

Joey: Je pense que tu as raison.

(Il va chercher la télécommande.)

Chandler: Bon, prêt ?

Joey: Un.

Chandler: Deux.

Tous les deux : Trois.

(Chandler éteint la télé et repose la télécommande.)

Joey: C’est plutôt sympa.

Chandler: Oui, ça soulage.

Joey: Oui.

(Pause.)

Chandler: Tu veux voir si on l’a encore ?

Joey: Oui.

(Chandler rallume la télé et...)

Chandler: LE PORNO GRATUIT ! ! ! !

Joey: Oui ! !

Chandler: Nous avons du porno gratuit ! !

[Retour sur l’interview.]

Joey: Durant mon temps libre, je euh, lit pour des aveugles. Et je suis aussi un mentos pour les enfants. (Tous les membres de la bande secouent leur tête.) Vous savez, un mentos, une sorte de modèle. (Chandler mange son poing pour s’empêcher de parler.)

La journaliste : Un mentos...

Joey: C’est ça.

La journaliste : Comme les bonbons ?

Joey: En fait oui.

(Chandler essaye de sauter par-dessus le canapé mais les autres l’en empêchent.)

La journaliste : Nos lecteurs ont une autre question, c’est comment notre star arrive à rester en forme. Vous avez une sorte de régime ?

Joey: Nous les stars essayons de manger équilibré et de faire beaucoup d’exercice.

[ Une autre série de flash-back débute avec le 521 : Celui qui jouait à la balle, Joey et Ross se lancent une balle.]

Joey: Waou ! Tu te rends compte qu’on se lance cette balle depuis au moins une heure, sans l’avoir laissé tomber ?

Ross: Tu es sérieux ? !

Joey: Oui. Je m’en suis rendu compte il y a environ une demi-heure, mais je n’ai rien dit pour ne par faire foirer le truc.

Ross: Waou ! Nous sommes bons à ce truc !

Joey: Oui !

Ross: On a complètement oublié de déjeuner !

Joey: Oh, je pense que c’est la première fois que je saute un repas ! (Il vérifie son pantalon.) Ouais, mon pantalon est un peu trop grand !

[Le suivant est tiré du 604 : Celui qui perdait sa belle assurance.]

[Scène: Chez Chandler et Joey, Chandler entre et trouve Joey couché en position fœtale sur le sol.]

Chandler: Qu’est-ce qui ne va pas ?

Joey: Rien ! Enfin, je-j’ai ressenti cette douleur intense lorsque j’ai soulevé ces poids tout à l’heure, puis euh, je me suis évanoui et euh, je n’ai pas réussi à me relever depuis. Mais euh, je pense que ce n’est pas grave.

Chandler: On dirait une hernie. Tu dois—tu-tu—Vas voir un docteur !

Joey: Pas question ! Ecoute, si je dois aller voir le docteur, ce sera uniquement pour ce truc qui pendouille hors de mon ventre. (Il se tourne et le montre à Chandler.) Pourquoi me suis-je remis à faire du sport ? (Il regarde les poids qu’il utilisait.) Connerie d’haltères !

[Le suivant est tiré du 609 : Celui qui avait fumé en cachette, Rachel décrit le désert qu’elle a fait à Ross et Joey.]

Rachel: C’est un diplomate ! Il y a différentes couches. D’abord une couche de boudoirs, puis une couche de confiture, puis de la crème anglaise que j’ai fait moi-même. (Joey et Ross sont impressionnés.) Puis de framboises, de nouveau des boudoirs, puis du bœuf sauté avec des petits oignons et des petits pois, (Joey et Ross ont, cette fois, l’air étonné) puis de nouveau de la crème anglaise, puis de bananes et de la crème fouettée pour couronner le tout !

[Le temps a passé, Joey et Ross mangent le désastre de Rachel.]

Ross: Ca a le goût de pieds !

Joey: J’aime bien moi.

Ross: Tu plaisantes ?

Joey: Qu’est-ce qu’il y a de mauvais ? La crème anglaise ? Bonne. La confiture ? Bonne. La viande ? Boooonne.

[Le suivant est tiré du 619 : Celui qui avait des problèmes de frigo.]

[Scène: Chez Joey et Rachel, Chandler entre et trouve Joey en train de finir les restes du frigo. Il ne semble pas dans son assiette.]

Joey: Le frigo est cassé. J’ai dû tout manger. Les cornichons, la crème glacée, les citrons—Et il y a quoi dans ce pot marron ?

Chandler: C’est encore là ? !

Joey: Plus maintenant.

[Le suivant est tiré du 711 : Celui qui aimait les cheesecakes.]

[Scène : Le couloir, Chandler et Rachel sont à genoux, ils ont une fourchette à la main et tentent de manger ce qu’il reste du cheesecake par terre.]

Rachel: Oh ! Regarde ! Il y a un morceau qui n’a pas touché le sol !

Chandler: Reste de ton côté !

Rachel: Allez, soit sympa !

(Joey arrive au sommet des escaliers et les voit. Chandler et Rachel s’arrêtent et le regardent. Joey s’assoit sur la marche.)

Joey: (Il sort une fourchette.) Qu’est-ce qu’il y a de bon ? (Il commence à manger.)

[Retour à l’interview.]

Joey: Euh, je ne crois pas aux régimes stricts, il faut manger avec modération.

Gunther: Tes muffins. (Il dépose un plateau rempli de muffins devant Joey.)

Joey: Je vais les emmener. (Au journaliste) Pour les enfants.

La journaliste : Oh, je me rappelle une question. Vous étiez dans la série il y a quelques années et ils vous ont tué. Que s’est-il passé ?

Joey: C’était stupide, j’ai dit quelques mots lors d’une interview, que je n’aurais pas dû dire.  Mais croyez-moi, cela n’arrivera pas aujourd’hui.

La journaliste : Compris. Qu’avez-vous dit alors ?

Joey: Hé bien j’ai dit... (La bande se lève et l’interrompt.)

Commercial Break

[Scène: Central Perk, la scène se poursuit.]

Joey: Je vous présent Shelley, elle est là pour m’interviewer pour Télé Z, et Shelley, voici mes amis...

Rachel: (l’interrompt) Bonjour ! Je suis sa meilleure amie, Rachel Green, et si vous voulez savoir des trucs cochons, venez me voir. C’est peut-être l’enfant de Joey (elle frotte son estomac) qui sait ? Je plaisante—Sérieusement, (elle s’approche du magnéto de la journaliste) Meilleure amie Rachel Green.

Ross: (s’approche lui aussi du magnéto) Qui vient juste d’oublier le respect qu’elle doit à son enfant.

La journaliste : Euh, il faut que je fasse réchauffer ça. (Elle prend sa tasse et va vers le comptoir.)

Joey: Bien.

Monica: Joey ! Tu t’en sors super bien !

Ross: Oui, pour l’instant, rien de stupide.

Chandler: Un Mentos ?

Joey: Non merci.

La journaliste : (revient) Alors ses amis, y a-t-il quelque chose que nos lecteurs devraient savoir ?

Ross: Euh, non, juste que c’est un type bien.

Rachel: (se moque de lui) Tu crois qu’ils vont te citer dans Télé Z ? Euh, je (elle s’approche du magnéto) je voudrais juste ajouter que Joey a vraiment enrichi les jours de nos vies.

Phoebe: Euh, je... je pense juste qu’on ne s’attend à ce que quelqu’un d’aussi beau soit aussi gentil.

La journaliste : Oh ! J’aime ça. Quel est votre nom ?

Phoebe: Euh, Phoebe Buffay.

La journaliste : Comment l’épelez-vous ? Pour ne pas l’écorcher.

Phoebe: Oh, c’est un P comme dans Phoebe, un H comme dans hoebe, un O comme dans oebe, un e comme dans ebe, B comme dans bêêê, et E comme dans ‘Ello.

La journaliste : Génial ! Ce fut un plaisir de vous rencontrer.

Ross: Merci, nous de même.

Rachel: Merci !

Chandler: Merci.

Monica: Au revoir. (Ils retournent dans le canapé.)

La journaliste : On dirait que vous avez de nombreux amis, de qui diriez-vous que c’est votre meilleur(e) ami(e) ?

[Toute la bande se penche pour mieux entendre, et cela débute une nouvelle série de flash-back. Le premier est tiré du 214 : Celui qui a failli aller au bal, Rachel vient juste de trouver le bracelet que Joey a donné à Chandler, après que ce dernier en ait racheté un pour le remplacer.]

Joey: Comment se fait-il que tu en aies deux ?

Chandler: Hé bien, il y en a un pour toi.

Joey: C’est ça.

Chandler: Non, écoute, je sais que cela compte beaucoup pour toi, et je sais aussi que c’est plus qu’un simple bijou. (Il met le bracelet à Joey.) C’est à propos de toi et moi et du fait que nous sommes les (il lit le bracelet) meilleurs amis.

Joey: Ca c’est de l’amitié. Regarde, nous sommes amis de bracelets.

Chandler: C’est comme ça qu’on nous appellera.

[Le suivant est tiré du 618 : Celui qui sortait avec une étudiante.]

[Scène: Chez Joey, Joey et Rachel mangent des spaghettis dans le salon en regardant la télé, Rachel en met un peu par terre.]

Rachel: Oh Joey ! Je suis désolée !

Joey: Non, ce n’est pas grave. Ne t’inquiète pas !

Rachel: Oh mais quand même ! Ca va faire une tache.

Joey: Rachel ! Ce n’est rien. Tu es chez Joey !

Rachel: Vraiment ?

Joey: Oui ! Regarde ! (Il met un peu de ses spaghettis par terre.)

Rachel: Je n’ai jamais vécu comme ça auparavant.

Joey: Je sais.

(Rachel en remet par terre.)

Joey: Bon, ne les gâche pas, ça reste de la bouffe. (Il les ramasse et les mange.)

[Le suivant est tiré du 224 : Celui qui embrassait mal, Joey doit embrasser un homme lors d’une audition et en a cherché un pour s’entraîner.]

[Scène: Chez Chandler et Joey, Joey lit un script quand Ross entre.]

Ross: Bon écoute, je me sens coupable parce que je veux être un vrai ami, et je suis un bon ami. Donc tais-toi, ferme les yeux. (Il embrasse Joey.)

Joey: Waou, tu es un bon ami. Mais l’audition était ce matin et je n’ai pas eu le rôle. Mais ce fut un baiser génial ! Rachel est vraiment chanceuse.

[Le suivant est tiré du 512 : Celui qui riait différemment, Joey et Phoebe parient sur qui du poulet ou du canard trouvera le ravioli en premier.]

Joey: Bien. Sortons les concurrents de leur box. (Il retire le carton qui est au-dessus du canard et le panier à linge qui est sur le poulet.) Et les voilà partis ! (Il met son pied devant le poulet, l’empêchant d’avancer.)

Phoebe: Retire ton pied de mon candidat ! Arbitre !

Joey: L’arbitre a tranché, pas de triche !

Phoebe: Ohhh.

Joey: Et le canard a trouvé le ravioli !

Phoebe: Hé ! Non ! Ce n’est pas le ravioli, c’est une vieille chips !

Joey: L’arbitre a tranché, c’est un ravioli.

Phoebe: Oh, décision difficile.

Joey: Ouais.

[Le suivant est tiré du 401 : Celui qui soignait les piqûres de méduses, Monica, Chandler et Joey relatent la journée tragique qu’ils ont vécue sur la plage.]

Joey: J’avais vu ce truc sur Planète...

Ross: Attends une minute ! Je l’ai vu aussi ! Sur Planète, oui ! A propos des méduses et de comment... (Il s’arrête soudain et regarde Monica.) Beurk. Tu t’es pissé dessus ? ? !

Phoebe et Rachel: Beuuurk ! !

Monica: Vous ne pouvez pas dire ça ! Vous ne savez pas ! Je pensais que j’allais m’évanouir à cause de la douleur. Bref, j’ai essayé mais je n’ai pas pu... me pencher assez. Donc... (Elle regarde Joey.)

Phoebe, Ross, et Rachel: (regardent Joey) Beuuurk !

Joey: Exactement, je me suis dévoué. Elle est mon amie et elle avait besoin d’aide ! S’il le fallait, je pisserais sur n’importe lequel d’entre vous !

[Retour sur l’interview.]

Joey: Euh non, Pas de meilleur(e) ami(e), non. Juste beaucoup d’amis proches.

La journaliste : Revenons sur la série. Comment ressentez-vous le fait d’avoir un grand fan club gay ?

Joey: Vraiment ? Moi ? Waou ! Je ne connais même pas un grand gay !

[Retour sur la bande.]

Chandler: Ca me fait mal. Physiquement.

[Retour sur l’interview.]

La journaliste : Cependant, d’après tout ce qu’on dit, vous n’êtes pas...

[Débute une autre série de flash-back, le premier est tiré du 513 : Celui qui avait un sac. Joey portant son sac entre dans le Central Perk, au grand amusement de Chandler et Ross.]

Joey: Quoi ? Vous voulez parler de ma sacoche de mec ? Au début, je pensais juste que c’était esthétique, mais c’est pratique en plus. Regardez ! Il y a une poche pour tous vos trucs ! Portefeuille ! Clés ! Agenda !

Ross: Maquillage !

[ Le suivant est tiré du 712 : Ceux qui passaient une nuit blanche, Joey et Ross réfléchissent à comment ils vont descendre la dernière partie de l’échelle de secours.]

Ross: Bon. Vaut-il mieux que je descende devant toi pour que nous soyons face-à-face, ou derrière toi pour que nous soyons fesse-à-face ?

Joey: Je préfère face-à-face.

Ross: Moi aussi.

Joey: Oui, face-à-face !

Ross: Bon j’y vais.

Joey: D’accord.

(Ross descend de l’échelle et se retrouve sur le torse de Joey.)

Joey: (grogne) Oh la... Combien pèses-tu Ross ? !

Ross: Je préfère ne pas répondre pour l’instant, il me reste quelques kilos de Noël à perdre.

(Ross continue de descendre. Il se retrouve à entourer le corps de Joey avec ses jambes pour ne pas tomber. Ce qui amène Joey à avoir une vue rapprochée de l’entrejambe de Ross.)

Joey: Tu sais quand on a parlé du face-à-face, je pense qu’on a pas envisagé ça dans tous les détails.

[ Le suivant est tiré du 722 : Celui qui rencontrait l’auteur de ses jours.]

[Scène: Central Perk, Phoebe est dans le canapé quand Joey entre en se pavanant.]

Joey: Salut Phoebe ! ! (Il s’assoit à côté d’elle.)

Phoebe: Salut !

Joey: Regarde ça. (Il se retourne, baisse un peu son pantalon, et montre à Phoebe qu’il porte des sous-vêtements féminins.) Est-ce que je suis pas viril ? !

Phoebe: Waou ! Jolie ! Très viril, et aussi un peu garce.

[Le suivant est tiré du 608 : Celui qui avait les dents blanches, Chandler accuse Joey de devenir efféminé.]

Chandler: Tu te transformes en femme.

Joey: Non, c’est pas vrai. Pourquoi tu dis ça ? C’est méchant de dire ça.

Chandler: Je t’ai blessé ? Qu’ai-je dit de mal ?

Joey: C’est pas ce que tu as dit, c’est la façon de le dire... Oh mince, je me transforme en femme ! ! ! !

[Le suivant est tiré du 706 : Celui qui aimait les petites siestes.]

[Scène: Chez Joey et Rachel, Joey et Ross font de nouveau la sieste tous les deux dans le canapé. Ils se réveillent en même temps.]

Joey: Chouette sieste.

Ross: En effet.

(Soudain Rachel racle sa gorge, et la caméra se tourne vers le reste de la bande qui les regarde. Inutile de dire que Joey et Ross sont choqués, ils tournent doucement leur tête vers la bande.)

[Retour à l’interview.]

Joey: Euh moi ? Gay ? Non ! Non. Non, mais j’ai des amis proches qui le sont. (Chandler et Ross se regardent.)

La journaliste : Parlons un peu des femmes. Je suis sûre que nos lectrices sont intéressées par votre vie amoureuse.

[ Nouvelle série de flash-back, qui débute avec le 413 : Celui qui se gourait du tout au tout, Joey dit à Rachel et Phoebe comment il choisit les femmes.]

Joey: Voilà comment je fais, je regarde une femme de haut en bas et je dis ensuite, « Salut, ça gaze ? »

Phoebe: Oh, je t’en prie !

Joey: (A Phoebe) Salut, ça gaze ?

(Phoebe le regarde, puis glousse et baisse les yeux.)

[Le suivant est tiré du 605 : Celui qui avait une belle bagnole]

[Scène: Une rue, Joey bichonne une voiture recouverte d’une bâche, il porte toujours ses vêtements Porsche. Un mec joue au foot et rattrape in extremis une passe juste à côté de ladite voiture.]

Joey: Hé ! Doucement !

La femme :  (a son amie) Il a une Porsche superbe là dessous.

Joey: J’aimerais vous la montrer, mais je viens de la border. Elle dort. (Les deux femmes rigolent.) Je vous emmène boire un verre ? (A ce moment, le même mec plonge pour rattraper la balle, atterrit sur la bâche, et détruit le tout. Il apparaît alors que Joey avait mis des cartons pour reproduire la forme d’une Porsche.)

[Le suivant est tiré du 613 : Celui qui sortait avec la sœur, Chandler vient d’ouvrir la porte et dévoile une femme.]

La femme : Bonjour, est-ce que Rachel est là ? Je suis sa sœur.

Rachel: Oh mince, Jill !

Jill: Oh Rachel !

(Elles s’étreignent.)

Chandler: Oh, présente-nous !

Rachel: Voici Chandler. (Elle le désigne.)

Jill: Salut !

Rachel: Et tu connais Monica et Ross !

Ross: Bonjour Jill.

Rachel: Et voici Phoebe (Elle la désigne.) Et Joey.

Joey: Salut, (avec sa voix caractéristique) ça gaze ?

Rachel: Non ! ! (Joey recule effrayé.)

[ Le dernier est tiré du 607 : Celui qui avait une jolie colocataire, Joey a essayé de repousser Janine, mais voyant que cela ne marche pas, il décide de lui en parler.]

Janine: Non ! Enfin, tu es un mec gentil, et je suis heureuse d’être ta colocataire et amie. Mais je ne ressens pas ça envers toi.

Joey: Oh ! Je comprends ce qui se passe. C’est parce que j’essayais de te dégoûter. Ok ? Crois-moi, tu te sentirais différemment si je chauffais un peu l’atmosphère.

Janine: Je ne pense pas.

Joey: Oh, moi oui. (Il lui lance un regard de Joey le tombeur.) Ça gaze ?

Janine: Ca va.

Joey: Quoi ? ! ? ! Oh mon Dieu !

[Retour à l’interview.]

Joey: Je n’ai pas grand chose à dire, je suis assez timide.

(La bande est troublée.)

La journaliste : Voilà, c’est terminé. J’ai tout ce dont j’ai besoin. Merci beaucoup. Je pense que ce sera publié au début du mois prochain.

Joey: Oh bien ! Bien ! Merci. (Ils se serrent la main.)

La journaliste : Au revoir.

Joey: Au revoir. (La journaliste sort et il va s’asseoir avec le reste de la bande.) J’ai réussi !

Rachel: Oui !

Ross: Génial !

La journaliste : (revient) Oh attendez ! J’ai failli oublier. Je dois vous le demander. A part Days of our lives, quelle est votre série préférée ?

Joey: Oh, je ne regarde pas les séries. Excusez-moi mais j’ai une vie, vous voyez ?

(Le gang est déçu.)

La journaliste : Merci. Les lecteurs de Télé Z vont être heureux de lire ça.

Joey: Oh, bien. (La journaliste part.) J’y étais presque !

Closing Credits

[Scène: Chez Monica et Chandler, ils lisent l’interview de Joey.]

Rachel: Waou ! Je n’arrive pas à croire qu’ils n’aient pas mis la partie dans laquelle tu dis que tu ne regardes pas les séries.

Joey: Oui, j’ai appelé la journaliste à ce sujet. Je lui ai dit que je plaisantais. Elle l’a bien pris.

Monica: Tu as couché avec elle, hein ?

Joey: Un peu, oui.

Ross: Waou ! Cette photo de toi est vraiment sexy.

Joey: Oh oui, c’est un petit cadeau pour mon fan club gay. (Il lui fait un clin d’œil.)

Ross: Viens-tu de me faire un clin d’œil ?

Joey: Hé, c’est toi qui aime cette photo.

Fin

Fan Club Français de Friends www.fanfr.com & Friends Generation 2